Nador: Décollage touristique du littoral

26 يوليو 2010آخر تحديث :
Nador: Décollage touristique du littoral

La région de Nador dispose d’atouts naturels à même de la remettre sur les rails. Son littoral connaît ces derniers jours une saison pleine.

Par Abdelmajid Nejdi

De Ras El Ma à Boucana (Béni Ansar) en passant par Kariat Arekmane, les plages de Nador autorisées à la baignade ont enregistré un rush record d’estivants surtout avec cette canicule de ces derniers jours. Week-end ou jour de semaine, la ruée vers la mer est la même. On y vient de partout pour quelques moments d’évasion sur les beaux rivages de cette partie de la Méditerranée, loin du brouhaha ambiant des grandes villes. Cette performance est le résultat des efforts consentis en matière de “lifting” du littoral. Une grande opération de toilettage des lieux a été menée la veille du lancement officiel de la saison estivale. Dans le cadre de l’opération Plages propres, toutes les plages ouvertes aux vacanciers ont été nettoyées, ce qui a permis une amélioration de l’hygiène sur les plages.
En outre, des actions d’aménagement urbain ont été menées au niveau de la capitale du Rif, Nador. À la tombée de la nuit, l’effervescence s’empare du front de mer qui a été relooké, il ya plus d’une année, au grand bonheur des visiteurs. Des activités artistiques s’y tiennent régulièrement en plein air. Au menu : galas et soirées. Sur un autre plan, il a été procédé au renforcement des capacités d’accueil des structures d’hébergement.
La disponibilité des moyens de transport, la propreté, la protection des zones de baignade par les services de la Protection civile et la couverture sécuritaire des plages sont les autres points sur lesquels ont misé les autorités provinciales et locales ainsi que les responsables locaux pour la réussite de la saison estivale. Et ce, sans oublier les grands efforts déployés par les agents de la Sécurité provinciale et les Forces Auxiliaires.
Toutefois, beaucoup reste à faire pour satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante, notamment les émigrés qui viennent se ressourcer au pays. L’insuffisance des infrastructures hôtelières, le sempiternel problème de la circulation, les conditions lamentables d’hygiène dans les restaurants et autres fast-foods, autant de fausses notes qui gâchent, chaque année, le séjour des vacanciers. La province de Nador, qui vient d’être classée parmi les principales régions sur lesquelles repose la nouvelle stratégie de relance et de développement de l’industrie touristique au Maroc, dispose d’un trésor naturel enviable (tourisme balnéaire, climatique et touristique) à même de la réorienter vers l’une de ses vocations : le tourisme. Les capitaux et la volonté existent. Il suffit de lever les écueils pour ramener les potentiels investisseurs dans ce créneau.
La Province dispose de potentialités et atouts riches et variés dans le domaine touristique, parmi lesquelles :
-Richesses naturelles en sites à vocation touristique, sur une longueur de 180 Km de littoral, qui renferme des atouts susceptibles de lui assurer un rôle de premier ordre dans le tourisme balnéaire.
– Existence de la lagune Marchica, s’étendant sur 115 km2, offrant un site unique du genre pour une variété d’activités touristiques : sports nautiques, promenade en mer, pêche à la canne, etc.
– Existence des massifs montagneux comme lieu de détente pour faire des activités sportives comme le rafting, le trekking ou la randonnée en été.
– Existence de plusieurs plages répondant aux conditions requises en matière d’eau de baignade et de la qualité des sables.
Décollage touristique
Nador est la seconde place financière du Maroc grâce aux transferts des Marocains à l’étranger. La ville bénéficie de la proximité de l’enclave de Melilla, distante de 15 kilomètres. Nador est une ville méditerranéenne, brillamment située au bord d’une immense lagune au centre d’une riche région agricole. Cette région connaît actuellement un éclatant essor économique. Nador est le pôle central de l’industrie métallurgique et minière du Maroc, à Selouane, à seulement quelques kilomètres de la ville qu’est implanté le plus grand complexe sidérurgique du pays.
Au niveau des infrastructures: aéroport international (arouit), port (Béni Ansar) (passager, marchand et industriel), zones industrielles et routes (Nador est desservie par la rocade côtière du nord). Nador est aussi sans nul doute au moins la deuxième place bancaire du Maroc.
Conscients de l’impact que peut produire le secteur touristique sur le développement économique et social local, les pouvoirs publics ont veillé à ce que la région de Nador soit une destination touristique très prisée. C’est ce qui est en train de se réaliser, puisque Nador vient de regagner les régions à grand intérêt économique. Ainsi, un projet d’ensemble touristique qui sauvegarde les richesses environnementales et qui offre de réelles opportunités de décollage touristique vient de voir le jour avec le programme d’aménagement du site touristique de Marchica, dont la première tranche a été lancée l’été dernier par S.M. le Roi Mohammed VI. Marchica, l’Eden de la Méditerranée, qui sera une lagune protégée et revalorisée, est en mesure de transcender le paysage touristique de toute la province.

أنقر على الصور للحصول على حجم أكبر
منطقة بوقانا في 2009

بوقانا و ميناءها الترفيهي سنة 2013

اترك تعليق

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *


التعليقات 13 تعليق
  • Arifi
    Arifi منذ 14 سنة

    Salam et Azul
    S’il s’agit d’un décollage touristique tel qu’il a connu la ville d’Agadir ou Marrakech, ce n’est même pas la peine d’en parler trop, puisque les résultats sont clairement identifiés: tourisme sexuel, pédophilie, prostitution… Que dieu nous protège. Néanmoins, quand il s’agit de développement économique basé sur de grands projets, on est bien d’accord. C’est vrai ces dernières années, la ville de Nador a connu de réels mouvements visant à faire détacher cette ville de son passé mystérieux. Par contre, nos idées devront être un peu tamisées. Il faudrait que le développement économique prenne en considération l’aspect “culturel “de la région

  • saraha
    saraha منذ 14 سنة

    raghma koulou chay2 tabka nador khanza ma3amrou tkoun nador siahia bi azbaliha w rawa2ihiha lkariha dial marchica

  • amin azaroiul
    amin azaroiul منذ 14 سنة

    nass bhalek li khanzoha a bozabbal

  • Malek
    Malek منذ 14 سنة

    Merci amin.had marka dbnadm hya lli khllatna dima llor.abda mn rask azbl 3ad hdr 3la nador;nador bzf 3likk

  • glory
    glory منذ 14 سنة

    salam mes fére iwdan adasan zi attaf an danya adach innin nador khanza nihni 9anas sapanya sghira ozzogh gha marmi ghas id gha yasan walakin mamach annan ya9diman ochan khmi itaf chan hajath thiggaj i99aras tamazagt fi amani allah.

  • nadori
    nadori منذ 14 سنة

    nador maleuresement est infeste de trafiquants de drogues des gents qui ont beaucoup d argents mais peu d idee qui va leurs servir dans leurs affaires c a d des projets vides sans profit pour la population ils seront des proies facile pour les voleurs ces agents corrompu bien connu par nous les nadori a lah yahfad wa yastar

  • Farid
    Farid منذ 14 سنة

    Soubhana Allah kami almghribo jamil fi souwar, walkin fi alwa9ki3 allah inajina mino

  • بن تهامي
    بن تهامي منذ 14 سنة

    هذه الفرنسية التي تتبعنا في مشاريعنا وفي حياتنا، إذا لم تكتبوا بالعربية فاكتبوا بالاسبانية حتى يفهم من احتلوهم وما يزالون…
    بئس المسخ هذا إلى متى؟

  • nino
    nino منذ 14 سنة

    lhamdolah nador wala hsan man 9balonta adak bajaghyor khali ta3ali9 dyalak l rasakrak ghi dbaz nador zwin khas ghi sokano yatnadmo chwiya wakhlas l3az imazighan

  • منعم
    منعم منذ 14 سنة

    ارجوكم أريفينو أن تأخذ قرارا بعدم نشر مقالات بالفرنسية فهي غير متاحة للجهيع حتى من قرأها بالمدرسة و حتى التعاليق للقراء المتصفحين أن تكون بالعربية أو بالأمازيغية مكتوبة بالحرف العربي لا اللاتيني أرجوكم لقد ضقنا ضرعا

  • arifi
    arifi منذ 14 سنة

    nador pour les nadoris vive le rif

  • كاني
    كاني منذ 14 سنة

    نعيش في القرن 21 أ السي منعم ، لا حق لك في منع من لا يكتب باللغات الاخرى ، وليس من الضروري أن تقرأ كل ما يكتب اللهم إلا إذا كنت من د س ت أو من المتعصبين للغة العربية يعني من أهل بوتاكاز .
    معذرة عن هذا الرذ لا أريد أن أجرحك ولكن أريد أن أضع حدا لاديولوجيتك التي أشم فيها رائحة التطرف .
    أزول

  • chinwi
    chinwi منذ 14 سنة

    ga3 wlad nador ou soukane dialo ou hta l mdina mafdinmhoum mayatchafe guiii bouzabal ajiw tchoufou lmdooun loukhrin sda3

لا توجد مقلات اخرى

لا توجد مقلات اخرى

نستخدم ملفات الكوكيز لنسهل عليك استخدام موقعنا الإلكتروني ونكيف المحتوى والإعلانات وفقا لمتطلباتك واحتياجاتك الخاصة، لتوفير ميزات وسائل التواصل الاجتماعية ولتحليل حركة الزيارات لدينا...لمعرفة المزيد

موافق